Retour sur : « Perception/imagination active : le labo junior EHVI hors les murs »

Extrait de l’annonce de la rencontre :

« Vivianne Balsiger en compagnie d’autres acolytes, invite le Labo junior – et tous ceux qui s’y adjoignent ponctuellement – à mener leur rencontre à ramdam* – lieu d’accueil et de recherches artistiques, où elle réalise actuellement sa création – Foreign Lands.
Une rencontre qui poursuivra et déplacera à sa manière les questionnements abordés lors des rencontres précédentes autour de la perception, de l’illusion et de l’imagination face cette matière qui ne va pas tout à fait de soi : le réel qui, de plus, nous est donné à vivre par le corps et l’esprit. »

Présentation de la séance (pdf)

Samedi dernier, Vivianne Balsinger et Mary Chebbah nous ont chaleureusement accueillis à ramdam, lieu de résidence d’artistes. Nous étions une dizaine à nous prêter au jeu de l’éveil mais aussi de la perturbation de nos perceptions corporelles.

Continuer la lecture de Retour sur : « Perception/imagination active : le labo junior EHVI hors les murs »

Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l'information et de la communication / STS Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Compte-rendu de la conférence de Pierre Ancet : « La perception des corps jugés monstrueux »

Pierre Ancet, maître de conférences en philosophie à l ‘Université de Bourgogne (au Centre Georges Chevrier – UMR CNRS 5605) a donné cette conférence – sous-titrée « Monstres, handicap, tératologie » –  le 10 décembre 2010, à l’ENS de Lyon. Un compte-rendu plus détaillé – et plus interprétatif – en sera bientôt fait et prochainement disponible sur le site du Laboratoire Junior.

La démarche que nous a proposé Pierre Ancet, cet après-midi de décembre, rejoint exactement la méthode expérimentée lors de la séance consacrée à la réflexivité : pour nous faire réfléchir sur les conditions subjectives et intersubjectives d’une rencontre saine entre personne handicapée et personne valide, Pierre Ancet a choisi de nous faire vivre l’expérience de l’objet de réflexion afin d’orienter notre attention sur notre ressenti, nos réactions irréfléchies ainsi que sur ces questions que nous nous posions en nous-mêmes, souvent à l’insu de notre conscience.

Ainsi, pour développer en profondeur le problème du rapport entre les normes (biologiques, sociales) et l’humain, Pierre Ancet a abordé la question du point de vue de l’expérience concrète : expérience affective de notre perception d’un corps difforme, d’une part, vécu (expérience intérieure, image du corps) propre à une personne handicapée, de l’autre.

Continuer la lecture de Compte-rendu de la conférence de Pierre Ancet : « La perception des corps jugés monstrueux »

Le lien entre émotions et réflexion : une rencontre improbable entre philosophie et neurologie

Un colloque interdisciplinaire

Les 2 et 3 décembre 2010 était organisé à Lyon 3 un colloque interdisciplinaire intitulé « La vieillesse : enjeux, pratiques et représentations ». Le programme de ce colloque, élaboré par Sarah Carvallo (Ecole Centrale de Lyon) et Elodie Giroux (Lyon 3), avait pour ambition de faire dialoguer des praticiens et chercheurs venus de différentes disciplines, autour de quatre thématiques : connaître et comprendre / agir / dire et représenter / bien vieillir. Ont ainsi été invités à discuter ensemble des gériatres, des sociologues, des philosophes, des juristes, des psychologues et des praticiens hospitaliers.

Le choix dans l’enchaînement des interventions pouvait parfois surprendre, voire laisser dubitatif dans un premier temps, avant de saisir dans le coeur même du dialogue les rapprochements féconds qui pouvaient s’intaurer entre des réflexions au premier abord fort éloignées. Actuellement en thèse sur l’éthique spinoziste au CERPHI (centre d’études sur la rhétorique, la philosophie et l’histoire des idées de la Renaissance aux Lumières), je suis intervenue sur « Le vieux et le sage » aux côtés de Pierre Krolak Salmon, neurologue en gériatrie et chercheur en dynamique sociale et cognition au Centre Lyon Neurosciences.

Continuer la lecture de Le lien entre émotions et réflexion : une rencontre improbable entre philosophie et neurologie