Appel à contribution pour un ouvrage : « Redéfinir l’individu à la lumière de sa trajectoire et de ses rencontres « 

Redéfinir l’individu à la lumière de sa trajectoire et de ses rencontres

Une mise à l’épreuve du déterminisme comme du hasard

Argumentaire

L’individu ne se laisse pas facilement saisir. Les disciplines qui s’intéressent à l’individu, d’un point de vue par exemple social, biologique ou philosophique développent des méthodes ou des approches qui nous placent souvent devant un décalage entre une approche dite objective ou rationnelle et la singularité d’un vécu.

Ainsi toute discipline rencontre des difficultés face à cette exigence, dans la mesure où on refuse de la considérer comme insignifiante : rendre compte de façon pertinente et rigoureuse de la singularité comme du devenir de l’individu, sans opposer frontalement ce qui relèverait de l’objectivité ou de la subjectivité.

Si donc on entend par « individu » à la fois un être singulier (formant un tout unique) et le devenir en construction de cet être à travers une existence personnelle, comment rendre compte rationnellement et objectivement de ces deux dimensions sans les réduire, par exemple, à une essence (en philosophie) ou encore à un programme génétique (en biologie) ? Continuer la lecture de Appel à contribution pour un ouvrage : « Redéfinir l’individu à la lumière de sa trajectoire et de ses rencontres « 

Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l'information et de la communication / STS Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Hasard et ordres dans le vivant : déterminismes, devenir, individu

Mercredi 23 novembre

Organisé par Julie Henry et le laboratoire junior EHVI

3ème journée du Colloque international « Chance at the heart of the cell »

21-23 november 2011 –Lyon – France

Présentation

Axes proposés

Programme
Intervenants : Anne CAMBON-THOMSEN, Serge DUPERRET, Giuseppe LONGO, Michel MORANGE, Jérôme ROSANVALLON, Charles WOLFE

Résumés des interventions

Continuer la lecture de Hasard et ordres dans le vivant : déterminismes, devenir, individu

La rentrée du Labo Junior

Nous avons le plaisir de vous annoncer la rentrée du labo junior EHVI, qui aura lieu le mardi 27 septembre, en R 20 (site Descartes, bâtiment Recherche de l’ENS de Lyon, rez-de-chaussée).

Après une présentation publique du labo (à laquelle toute personne intéressée est chaleureusement conviée) autour d’un pot de rentrée, nous proposerons une séance sur le thème « Le corps et sa perception ».

Cette séance sera marquée par les participations de Vivianne Balsiger (danseuse et chanteuse, qui vient de créer son solo, et qui nous fera part de ses réflexions autour de la perception du corps dans la pratique et la création artistiques) et de Serge Duperret (médecin-réanimateur en service de transplantation d’organes, en thèse d’éthique sur la non-appartenance de notre corps, et qui nous parlera du rapport des médecins et du patient au corps de ce dernier).

Nous vous accueillerons dès 16h30 pour le pot de rentrée, et la séance commencera ensuite aux alentours de 17h.

Au plaisir de vous y retrouver nombreux, pour lancer cette nouvelle année du labo junior, qui est sur le point de se renouveler !

La Lettre du labo #2

Lettre du 31 janvier 2011, envoyée par Julie Henry et Baptiste Morizot

SOMMAIRE :

Continuer la lecture de La Lettre du labo #2

La lettre du labo # 1

Archive – Lettre du 13 septembre 2009, envoyée par Julie Henry et Baptiste Morizot

Sommaire :

Ø                Petit historique du labo

Ø                Le site internet

Ø                Le journal du labo

Ø                Les prochains évenements

Petit historique du labo

L’être vivant qu’est l’homme :

Le Laboratoire junior « Enquête sur l’homme vivant » a été créé en décembre 2009 par Julie Henry et Baptiste Morizot. Il rassemble des membres venus de philosophie, de biologie, de pratiques artistiques, d’histoire, de géographie autour d’une question commune : qu’implique le fait, pour l’homme, d’être d’abord un être vivant ?

Pour aborder cette question, nous avons souhaité reprendre à notre compte le projet d’une biologie philosophique proposé par Hans Jonas dans Le Phénomène de la vie (1966). Il s’agit ainsi d’une tentative de penser l’humain à partir d’une « interprétation existentielle des faits biologiques ». L’enjeu consisterait alors à tenir compte de l’enracinement dans l’existence organique de ce qui est présenté comme le propre de l’homme (raison, culture…), tout en interrogeant la dimension existentielle des découvertes biologiques les plus récentes.

Comprendre l’homme d’abord comme un être vivant, ce serait parvenir à le penser tout à la fois :

  • selon une perspective généalogique, à la lumière de la théorie synthétique de l’évolution (évolution neutre, exaptation, équilibres ponctués)
  • selon une perspective éthique, à l’aune d’une anthropologie philosophique de l’homme vivant, qui permettre de passer d’une morale des valeurs à une éthique de la vie.
  • selon une perspective expérimentale et reprise réflexivement, comme acteur de recherches sur le vivant, se pensant lui-même dans cette activité
  • selon une perspective éthologique, comme un organisme en relation avec son milieu par le biais de diverses pratiques de vie, et notamment les pratiques artistique

Continuer la lecture de La lettre du labo # 1