Identité : quelques réflexions du point de vue biologique.

      Lors de la séance portant sur l’identité du 6 mars 2012, beaucoup de notions ont été associées à l’identité. En biologie, le concept d’identité est utilisé mais l’identité n’a pas de définition unifiée pour toute la biologie et selon le domaine que l’on considère, l’identité n’a pas la même définition et donc les mêmes propriétés. Voici donc quelques considérations sur l’identité en biologie qui peuvent ouvrir quelques pistes de réflexion.

Biologie moléculaire : identité de séquence.

La biologie moléculaire, s’intéresse comme sont nom l’indique aux molécules et plus particulièrement à celles construites comme une répétition de briques élémentaires telles que l’ADN (répétions des lettres A, T, G et C) ou les protéines (répétition d’acides-aminés dont il n’est pas question ici de faire la liste) à la manière des lettres dans une phrase. Lorsque l’on compare deux séquences ; le même gène dans deux espèces différentes, ou deux protéines similaire dans une même espèce, l’identité est le nombre de caractère identiques partagés par deux séquences. Le nombre de lettre identiques à la même place dans une phrase. Cette identité est exprimée en pourcentage. Continuer la lecture de Identité : quelques réflexions du point de vue biologique.